Libération immédiate de toutEs les manifestantEs de Paris

  • Print

Dimanche 29 novembre, le gouvernement français a brutalement réprimé la manifestation contre la COP 21 sur le changement climatique. La gouvernement a répondu par le tabassage et des dizaines d'interpellation contre les 5000 manifestantEs. L'état d'urgence, après les attaques du 13 novembre, n'est rien d'autre qu'une attaque contre les militantEs du mouvement social. La présence de la police et de l'armée dans Paris est une bataille de l'Etat bourgeois français contre l'ennemi intérieur, pour la défense des intérêts de la bourgeoisie.

 

Comme en Grèce, en France et dans toute l'Europe, la répression est pour la bourgeoisie et les gouvernements le seul moyen de mettre en oeuvre leurs politiques, tandis que l'Etat français mène des interventions impérialistes. Nous sommes pleinement solidaires de nos camarades du NPA.

 

•Libération immédiate de toutEs les manifestantEs contre la COP 21!
•Tolérance zéro pour l'unité nationale!
•Tolérance zéro pour l'état d'urgence!
•Tolérance zéro pour la répression d'Etat!
• Contre toutes les interventions impérialistes! Troupes impérialistes hors du Moyen-Orient!

 

Athènes, 29 novembre
OKDE-Spartakos (section grecque de la Quatrième Internationale)